Maître Wang Xiangzhai

wxz1930  Wang Xiangzhai (1886- 1963) était également connu sous le nom de Yuseng. Originaire de la province du Hebei.

Enfant il avait une santé fragile, à 14 ans, il devient le disciple de Guo Yunshen qui lui enseigne le Xing Yiquan: la boxe de la forme et de l’esprit.

A l’adolescence il assista à une représentation de Baguazhang ( jeux de mains des huit Trigrammes) donnée par Cheng Tinghua, le disciple du grand Maître du Bagua, Dong Haichuan.

Plus tard, il s’inspirera du Bagua Zhang pour créer le Da Cheng Quan.

Après la mort de son Maître, Wang Xiangzhai décide de partir à la recherche de Maîtres compétents afin de se perfectionner.

Au début des années 20, Maître Wang travaille au développement des arts martiaux traditionnels. Auprès de certains de ses disciples, il se rend compte que l’entraînement spirituel est négligé face au travail de la forme et des postures. Afin de remettre le travail de l’esprit en avant, il rebaptise le Xing Yi Quan  (boxe de la forme et de l’esprit) en Yi Quan (Boxe de l’esprit).

Par esprit, il faut comprendre  » les activités mentales qui accompagnent le mouvement ».

En associant sa connaissance des arts martiaux, son expérience, la puissante mise en action du Qi propre au Xing Yi Quan, en associant également la souplesse que l’on retrouve dans le Tai Ji Quan, ses 4 grandes caractéristiques : contact- adhésion- liaison et poursuite, Maître Wang créa une nouvelle forme de boxe: le Da Cheng Quan.

On y trouve aussi la détente musculaire, l’habileté, les mouvements de pieds et de mains qui caractérisent le Bagua, la quintessence du Qi Gong confucianiste, bouddhiste et taoïste. On y retrouve les théories bouddhiste et taoïste concernant la respiration et la circulation du Qi.

Le Da Cheng Quan est un véritable art martial et art de santé.

 

Publicités